5 mythes sur la cybersécurité

Seules les grosses entreprises sont victimes de cyberattaques

C’est faux ! Toutes les entreprises peuvent être victimes de cyberattaques.

En 2019, 66 % des TPE/PME ont été ciblées par un malware. Les petites entreprises, sont des proies plus faciles puisqu’elles investissent moins dans le domaine de la protection informatique.

Un antivirus suffit à se protéger des malwares

C’est faux ! Un antivirus permet d’éviter certains logiciels malveillants ou pièces jointes infectées, mais il ne suffit pas à contrer toutes les attaques.

Il est nécessaire de mettre en place différentes actions et de former les employés à la cybersécurité.

Les menaces viennent seulement de l’extérieur

C’est faux ! Les menaces viennent de toutes parts et peuvent aussi venir de l’intérieur.

Un employé mécontent ou une simple erreur humaine représentent des menaces potentielles.

Seule la personne en charge de la cybersécurité doit faire attention

C’est faux ! Tous les employés sont concernés par la cybersécurité. Un mail frauduleux par exemple, peut être reçu par n’importe quel employé, c’est pourquoi la formation à la cybersécurité est primordiale en entreprise.

Un mot de passe long suffit à se protéger

C’est faux ! Pour qu’un mot de passe protège au mieux, il est nécessaire qu’il soit long (12 caractères au minimum) et composé de minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux.

Un mot de passe doit être unique et vous pouvez le changer régulièrement.